Salon Bien-être Médecine douce Lyon 2022

Je vous accueille du Vendredi 28 Janvier au Dimanche 30 Janvier sur cette édition Bien-être et Médecine douce à Lyon. Je vous présente sur place le programme individuel Ma vie apaisée ainsi qu’une nouveauté : mon lot de 3 fioles de mélanges d’huiles essentielles pour travailler votre sommeil, votre fatigue et vos intestins.

Avec une rencontre sur place, bénéficiez de 15% sur la prestation d’accompagnement.

J’ai le plaisir d’y animer un atelier-conseil intitulé « Comprendre la fibromyalgie » Dimanche 30 Janvier à 15h.

Pour obtenir votre entrée, suivez ce lien : https://www.salon-medecinedouce.com/lyon/visiteur_invitation/

Rencontre avec Les Songes de Chante-Lune : chants vibratoires et fibromyalgie

C’est avec sa belle énergie et beaucoup de douceur que Malvina Rousseau des Songes de Chante-Lune, nous parle de sa spécialité : les chants vibratoires.

Malvina nous explique que l’intention posée ajoutée aux vibrations sonores peut avoir la faculté d’apaiser les douleurs y compris fibromyalgiques à toute personne réceptive.

Pour en savoir plus, cliquez sur la vidéo 👇 🎬 👇

Défions la fibromyalgie et Les songes de Chante-lune : les bienfaits des chants vibratoires sur la fibromyalgie

D’autres vidéos à venir, abonnez-vous à la chaîne Nadège Défions la fibromyalgie pour n’en manquer aucune !!

Pour plus de conseils, d’astuces et d’échange, rejoignez la communauté Facebook

Save the date : jeudi 14 janvier 2021

On reprend les interview en musique pour 2021 puisque j’accueille Malvina Rousseau, Thérapeute énergéticienne, spécialiste des chants vibratoires, Jeudi 14 Janvier 2021 à 20h30.

Connectez-vous sur ma chaîne Youtube Nadège – Défions la fibromyalgie, et venez découvrir le travail des Songes de Chante-Lune, au travers les explications de Malvina. Posez-lui vos questions en direct sur le chat lors du live.

Venez découvrir pourquoi le chant vibratoire a toute sa place sur le chemin du soulagement de la #fibromyalgie.

Présentation de la natte ZViolyne pour mieux dormir

Envi de découvrir si la natte ZViolyne est faite pour vous ? Si elle peut apaiser vos nuits ?

Ecoutez attentivement les explications de Jérôme Aubry, Directeur de région chez ZViolyne.

Abonnez-vous pour découvrir les prochaines présentations lives de ma chaîne YouTube.

Dernière étape, rejoignez la communauté Défions la fibromyalgie et voyons ensemble si je peux vous guider vers le soulagement

Interview de Carole Gaudichon, thérapeute énergéticienne.

J’ai eu le grand plaisir de faire intervenir Carole d’Eveil Intérieur, pour aborder les soins énergétiques et plus précisément la sonothérapie pour apaiser la fibromyalgie.

En quoi la sonothérapie peut apaiser la fibromyalgie ? Ecoutez l’explication de Carole, thérapeute énergéticienne

Rejoingnez la communauté Défions la fibromyalgie pour découvrir prochainement d’autres soins pour trouver celui qui vous correspond.

L’Inserm a rendu son rapport d’expertise collective 2020 sur la fibromyalgie

Le document de l’Inserm nommé « Synthèse et recommandations Fibromyalgie » a été rendu publique le 8 octobre (disponible ci-dessous). Que dit-il ? Quels en sont les recommandations ?

Ce document d’intenses recherches a été réalisé à la demande de la DGS (Direction Générale de la Santé) dans le but de faire le point sur les connaissances actuelles en matière de fibromyalgie. « Ce travail s’appuie essentiellement sur les données issues de la littérature scientifique publiées dans les dix dernières années au second semestre 2018. Près de 1 600 documents ont été retenus par interrogation de douze bases de données (Pubmed, Web of Science, Scopus, psycINFO, Cochrane, BDSP, Cairn, Francis, SocIndex, Science Direct, In-Extenso.org, Persée). » source Inserm.

Il fait état qu’en France, 1.6% de la population est estimée atteinte de fibromyalgie et qu’un grand nombre de praticiens se sentent « désarmés » face à la souffrance des patients. La première partie du document est descriptive quant à la maladie, ses symptômes, son diagnostic, sa prise en charge… Nous pouvons d’ailleurs y trouver les thermes de « fibro-sceptiques« , « fibro-conscients » ou « fibro-bienveillants » qualifiants les professionnels de la santé face à cette pathologie tant multifactorielle que polymorphe.

Après avoir exposé les précédentes recherches, publications ou encore Livres blancs réalisés durant ces dernières années, le document précise que « L’ensemble de ces rapports et propositions n’ont pas ou peu évoqué la physiopathologie et le syndrome fibromyalgique juvénile. La Direction générale de la santé (DGS) a donc sollicité l’Inserm pour qu’il réalise un bilan des dernières connaissances acquises sur le syndrome fibromyalgique en incluant entre autres points ces deux thèmes« . Ce à quoi se sont attelés pas moins de 15 experts en analysant 18 études sur la fibromyalgie !

Alors que nous explique-t-il ? Le rapport s’articule autour de 3 thèmes : « les aspects bio-psycho-sociaux du syndrome fibromyalgique et son impact individuel et sociétal« , « l’évaluation des approches thérapeutiques multimodales proposées et leur efficacité » et « les hypothèses émises quant à l’étiologie du syndrome fibromyalgique » avec un focus particulier sur le syndrome juvénile.

Un texte très riche donc, et fortement intéressant à lire, dont certains passages ont particulièrement retenu mon attention, par exemple :

« Le syndrome fibromyalgique semblant multifactoriel dans son étiologie, il s’inscrit parfaitement dans le modèle médical biopsychosocial. Ce modèle peut en lui-même expliquer l’hétérogénéité observée dans la fibromyalgie car il considère facteurs biologiques, psychologiques et sociaux sur un pied d’égalité dans un système de causalités complexes, multiples et circulaires menant à l’altération de l’état de santé. Un tel modèle permet de ne plus considérer comme « psychosomatiques » les souffrances pour lesquelles on ne connaît pas (encore) d’altération biologique.« 

« L’ETP [Éducation Thérapeutique du Patient] est un processus continu intégré aux soins qui vise à aider le patient et ses proches à comprendre la maladie chronique et ses traitements afin de maintenir ou d’améliorer sa qualité de vie. Elle a pour objectif de permettre au patient de devenir acteur de sa santé.« 

Après cette synthèse des études menées durant 10 ans à propos de la fibromyalgie, le groupe d’experts adressent différentes recommandations, notamment :

👩‍🔬 Améliorer les procédures de diagnostic en France (pour stopper l’errance médicale pesante, ce qui pourrait se faire en utilisant les critères reconnus internationalement ACR 2016, et prendre en compte la concomitance des pathologies chroniques).

👨‍🔬 Favoriser un accompagnement multimodal et interdisciplinaire (en suivant les recommandations de l’EULAR : thérapie non-pharmacologique + ETP + si besoin médication, ainsi que l’interaction des thérapeutes autour du patient)

👩‍🔬 Pratiquer une activité physique adaptée (avec évaluation fonctionnelle des patients, pour mettre en place une prescription du médecin traitant d’activité(s) physique(s) adaptée(s) à la fibromyalgie, avec un suivi par le professionnel de la santé bien entendu)

👨‍🔬 « Le groupe d’experts recommande donc une psychothérapie pour les patients ayant 1) des difficultés à gérer la fibromyalgie ; 2) et/ou une modulation des symptômes liés au stress de la vie quotidienne ou à des
problèmes interpersonnels ; 3) et/ou des troubles psychopathologiques
ou psychiatriques comorbides tels que les troubles de l’humeur, les troubles anxieux ou encore les addictions
 » (avec notamment l’hypnothérapie)

👩‍🔬 Ne pas se focaliser uniquement sur la douleur chronique, traiter aussi les autres symptômes, fatigue chronique, troubles du sommeil, symptômes anxio-dépressifs,…

👨‍🔬 Prendre en compte l’aspect social, humain et professionnel fortement impacté par la fibromyalgie

👩‍🔬 Former le corps médical dès les études et créer un « guide de prise en charge thérapeutique sur la fibromyalgie« 

Téléchargement du document

Récap’ sur les bienfaits de la marche

Le plus vieux sport du monde, la marche à pied, nécessaire aux hommes depuis si longtemps, présente de nombreuses vertus et pour en ressentir les bienfaits, il n’est pas obligatoire de marcher 2 heures par jour.

Relativement simple d’accès car il demande peu d’investissement, il peut être pratiqué à toute heure du jour ou de la nuit, à tout âge, en extérieur comme en intérieur, et le tout sans solliciter de compétence « extraordinaire ».

Cet exercice donc souvent considéré comme le plus facile car il est instinctif chez l’homme, peut pourtant s’avérer compliqué dans une condition de fibromyalgie. L’aspect invalidant de la maladie peut rendre la marche extrêmement difficile. Aussi, Défions la fibromyalgie vous aide à remettre votre corps en mouvement pour renouer au mieux avec cette pratique bonne pour le corps et l’esprit.

Récapitulons les bienfaits de la marche :

🚶‍ Tonifier les muscles des jambes

🚶‍ Réduire la pression artérielle (marcher augmente le flux sanguin ce qui dilate les vaisseaux durant plusieurs heures même après l’effort. Et, on le sait, le cœur est un muscle, marcher l’entraîne et l’entretient, favorisant ainsi l’oxygénation de l’organisme)

🚶‍ Améliorer la capacité pulmonaire (marcher permet non seulement la dilatation des bronches mais aussi le nettoyage des poumons de toute poussière ou autre impureté)

🚶‍ Équilibrer ou réduire le poids (lors de l’effort le corps a plus de besoins et va utiliser les graisses afin d’y répondre) et faciliter la digestion (favorisant le transit et l’évacuation des aliments semi-digérés)

🚶‍ Limiter les risques d’AVC et de crise cardiaque (grâce à la dilatation des vaisseaux sanguins le risque qu’ils s’obstruent diminue, de plus marcher favorise la production de HDL, le bon cholestérol)

🚶‍ Limiter les risques de diabète type II (durant la pratique de la marche, l’assimilation des glucoses est facilitée par une grande sécrétion d’insuline)

🚶‍ Entretenir le squelette (marcher créer une compression de tout le squelette à partir des pieds, ce qui est bénéfique à l’assimilation du calcium et permet de lutter contre l’ostéoporose)

🚶‍ Améliorer le sommeil et lutter contre l’insomnie (grâce à la sécrétion d’adrénaline uniquement durant l’effort, facilitant par la suite le sommeil)

🚶‍ Améliorer la fonction cognitive (le cerveau aussi a besoin d’entrainement, hors, pendant la marche, il travaille sa coordination et traite de très nombreux stimuli variés ce qui à priori ralentit son vieillissement) et se protéger de la déprime et de la dépression (c’est ici l’endorphine qui entre en jeu, l’hormone du bonheur, sécrétée par l’hypophyse dès le début de la pratique, nous encourageant même à poursuivre l’effort !)

🚶‍ Se connecter à la nature (le contact des plantes est un bienfait considérable pour le bien-être du moral et du mental, on parle de « s’aérer l’esprit ». l’Université d’Essex (GB) dit même que marcher en pleine nature augmente la confiance en soi)

Mais attention, il y a une bonne façon de marcher : le dos droit, le regard sur l’horizon, les bras en balancier. Une bonne posture favorisera tous les bienfaits de la marche à pied.

Bien que l’on pense rapidement à une promenade ou une randonnée, la marche peut aussi se pratiquer dans le quotidien : faire ses déplacements habituels à pieds, faire le tour d’un lotissement ou encore emprunter les escaliers. L’objectif premier étant de lutter contre le sédentarisme, de rester en mouvement.

Soyez attentif aux chaussures que vous choisissez pour pratiquer la marche, une paire de chaussures de sport est idéale, pensez aux semelles intérieures moulées (voire personnalisées) et aux semelles en caoutchouc. 👟👟 On appréciera cependant de marcher pieds nus sur la plage 🏝️ ou dans l’herbe. 🌿

Quel que soit votre temps de marche, ne négligez pas votre hydratation 💦, et protégez vous du soleil. 🌞

Dernière recommandation, démarrez votre pratique avec lenteur, chacun sa cadence, préférez le progressif ! 😉